comment brancher un chauffe eau en triphasé

Brancher un chauffe-eau en système triphasé est l’option à opter pour un particulier qui a besoin d’une consommation électrique importante. Beaucoup de modèles sont d’ailleurs précâblés pour ce genre d’installation. Voici quelques notions qu’il faut connaitre avant d’entamer le branchement.

Brancher les fils électriques du chauffe-eau

Le choix de l’appareil de chauffage doit être basé à la fois sur son rendement et son degré de consommation. De nombreux modèles de chauffe-eau triphasés sont proposés sur le marché permettant aux particuliers de mieux gérer leurs consommations en électricité. Le chauffe-eau triphasé permet une puissance de chauffe élevée. Brancher un cumulus sur le réseau de distribution électrique n’est pas une entreprise trop compliquée. Du tableau électrique de la maison, le fil rouge ou marron est ce qu’on appelle le conducteur de phase. C’est le fil par lequel le courant arrive. Il doit être raccordé au fil de la même couleur du chauffe-eau. Le fil bleu est appelé neutre et il permet la répartition du courant. Il faut le brancher au fil bleu de l’appareil. Le conducteur en jaune et vert, appelé couramment masse ou terre, quant à lui, doit être relié à la masse métallique du corps de chauffe.

Avant toute intervention, il est conseillé de couper le courant. Afin de mieux distinguer les fils électriques, il existe un code couleur défini par un précepte précis à respecter, lors des travaux de branchement électrique. Les conducteurs de phase sont noirs, marron ou encore rouges. Dans les vieilles installations, il se peut qu’ils soient jaunes. Les conducteurs neutres sont bleu clair. Les conducteurs de protection à deux couleurs relient le chauffe-eau à la terre. Conventionnellement, ils sont jaunes et verts.

La mise à la terre

Le circuit de mise à la terre sert à évacuer les courants de défaut vers la terre. Elle permet d’éviter le phénomène d’électrisation. En fait, s’il y a une fuite de courant sur un chauffe-eau, ce courant se déversera ailleurs, au lieu de s’écouler entièrement dans le fil électrique.

Si par inadvertance, une personne s’intercale entre cette fuite et la terre, elle peut être électrocutée. C’est une protection contre les électrocutions et donc une prévention contre les accidents mortels. En d’autres termes, la mise à la terre consiste à créer une liaison conductrice et protectrice entre une installation électrique ou un appareil électrique et la terre.

Triphasé ou monophasé

En mode triphasé, la méthode d’installation regroupe trois phases différentes de même force. Par contre, en option monophasée, toute la maison sera raccordée sur une seule et même phase qui endossera, à elle seule, le besoin total d’électricité.

Comme un chauffe-eau a besoin d’une importante puissance pour fonctionner, il est préférable de le brancher sur un circuit triphasé. Dans ce cas, les autres appareils électroménagers peuvent bénéficier de la puissance fournie par les autres phases. Le branchement en triphasé est également faisable pour un radiateur. Cependant, il faut respecter un certain équilibre entre les débits de puissance de chaque phase pour éviter la disjonction de l’installation.